En sécurité en mer?

En sécurité en mer?

Travailler en pleine mer peut être très dangereux, et la dernière chose que les travailleurs ont besoin est que cet emploi devienne encore plus dangereux.

Or, c’est la direction que le gouvernement fédéral prend en coupant les centres de communication maritime, les endroits précis où des gens répondent aux appels et aux événements urgents.

Plus tôt cette année, le gouvernement conservateur a annoncé qu’il fermerait 10 centres des Services de communications et de trafic maritimes de la Garde côtière à travers le pays. Les fermetures seront progressivement appliquées en 2014 et 2015, mais le centre à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest, a été fermé en octobre 2012.

Les fermetures ont lieu dans certaines des régions maritimes les plus occupées au pays : St. John's, TN; St. Anthony, TN; Saint John, NB; Rivière au Renard, QC; Montréal, QC; Thunder Bay, ON; Vancouver, CB; Tofino, CB; Comox, CB et Inuvik, TNO.

La fermeture des stations de communications maritimes va entraîner des retards et ralentir les temps de réponse, alors que des minutes font toute la différence entre la vie ou la mort. Les officiers de ces centres sont les premiers points de contact pour les marins. Ce travail ne peut être reproduit à distance. Envoyez une lettre au ministère des Pêches et Océans maintenant pour demander au gouvernement d’annuler la décision de fermer les centres SCTM!

Envoyez une lettre au ministère des Pêches et Océans maintenant pour demander au gouvernement d’annuler la décision de fermer les centres SCTM!

Privacy Policy: The contact information on this form or comments you make will be private and confidential and will not be passed on to any individual or organization other than representatives of this campaign. If you wish to give further support, please check the boxes below.

The Message:

Cher
Je vous écris pour vous faire part de ma profonde inquiétude concernant les fermetures prévues des 10 centres de Services de communications et de trafic maritimes au pays.

Le gouvernement canadien a l’obligation de protéger la vie des Canadiens et de ne pas prendre de mesures irresponsables qui vont, sans l’ombre d’un doute, les mettre en danger.

Une réponse rapide aux urgences en mer a démontré qu’il s’agit de la meilleure manière de sauver des vies. Fermer ces centres de SCTM va augmenter inutilement le risque d’accidents impliquant des navires de passagers, des traversiers, des pétroliers transportant du pétrole brut et des cargaisons dangereuses.

Cette mesure augmentera aussi le risque de déplacement en mer puisque les officiers seront plus occupés et les appels à l’aide risquent de rester sans réponse dans une vaste zone géographique.

Cette décision de fermer les centres SCTM à certains des endroits maritimes les plus occupés au pays aura certainement des répercussions négatives sur la vie des marins et des collectivités avoisinantes.

Je demande que le gouvernement prenne des mesures immédiates pour annuler la décision de fermer les centres de communications suivants -

• St. John's, TN
 

• St. Anthony, TN

• Saint John, NB

• Rivière au Renard, QC

• Montréal, QC

• Thunder Bay, ON

• Vancouver, CB


•Tofino, CB
;

•Comox, CB
 

•Inuvik, TNO.

Ne pas intervenir serait l’équivalent d’un acte profondément irresponsable. Veuillez prendre position et dénoncez ces compressions dangereuses qui vont mettre en péril des vies et l’environnement.

Merci d’avance pour vos efforts.

Sincèrement,


This message will be emailed to:
  • Keith Ashfield - Ministre des Pêches et Océans
  • Gail Shea - Ministre suppléante des Pêches
  • Robert Chisholm - Porte parole du NPD en matière de pêches
  • Lawrence Macaulay - Porte parole libéral en matière de pêches
  • Marc Gregoire - Commissaire de la Garde côtière canadienne